mardi 24 mars 2009

Croquis et décadence

Croquis, calme, et absence de volupté.

crobards et paix


Étant encore pas mal occupé et poussé par la vague velléité de ne plus laisser ce blog à l'abandon, une fois n'est pas coutume, et advienne que pourra, longue vie au roi et patatra,
voici, en attendant le grand rattrapage des poutes et poux mensuels, une page de croquis.

croquis
Bon bha, là, c'est du tout venant.
Typiquement le genre de chose que je dessine négligemment (ou presque, faut pas non plus exagérer) pendant que ma copine regarde avec la même espèce de désinvolture décalé (encore heureux, sinon ce serait plus ma copine) les nombreux programmes de télé réalité qui égayent les quelques commentaires socio-politiques coincés entre deux pages de pub.
A ce propos, avez vous déjà vu ce jeu américain qui consiste à placer deux gros abrutis américains dans une chambre d'hôtel américaine avec pour noble but de tout, je dis bien absolument tout, réduire en miette.
De la cabine de douche, au canapé, en passant par les toilettes, les cloisons, la cuisine, enfin TOUT quoi.
C'est, à n'en pas douter, un des plus grand moment de télé que j'ai pu voir.
De la vive émotion qui m'a envahit à la vision de ce show, vient peut être l'expression de stupeur qui habite quelques uns des personnages présent sur la page ci dessus.
Vivement que ce jeu soit adapté en France !
Enregistrer un commentaire