lundi 16 mars 2009

Un retour, non pas en fanfare, mais ronronnant

Bonjour amies et amis internetaux.

Oui, bonjour et merci à vous, qui fidèlement depuis trois mois passez régulièrement sur ce blog (qui faites parties des 2,25 visites quotidiennes passant en moyenne 52 secondes sur cet espace) et qui quotidiennement faites courageusement face à l'amer déception de ne rien voir de neuf.
Aucun message, pas le moindre petit croquis, RIEN !
Merci pour votre fidelité, vous les 2,25 visiteurs, même si je l'avoue, cette fidélité m'est complètement incompréhensible.
Oui, pourquoi venir voir tous les jours les même dessins, les même mots, alors que cette bonne vieille toile fourmille de merveilles ?!
Pourquoi venir voir un blog si broussailleux, mal rasé, l'haleine fétide et qui sent la poussière ?
Pourquoi, si ce n'est cet indicible espoir, jour après jour, de voir enfin un peu de nouveauté ?

C'est donc principalement à ces 2,25 visiteurs que je m'adresse.
Je me dois de vous donner des explications :

- C'est simple, j'ai pas eu le temps.

Et voilà.
Enregistrer un commentaire